15.2 C
Paris
lundi, juin 17, 2024
AccueilMarket NewsVendredi 12/01/24 - Des marchés US de plus en plus hauts et...

Vendredi 12/01/24 – Des marchés US de plus en plus hauts et flirtant avec de nouveaux records

Date:

Menu

Les espoirs perdurent, et les traders croient toujours dur comme fer au soft-landing et à une politique monétaire de la FED plus accommodante. Mais leurs espoirs n’ont pas réussi à propulser le S&P 500 (SPX) vers une nouvelle clôture record, et ce, même si le seuil des plus hauts avait été brièvement dépassé dans le cours de la séance ce vendredi 12/01/24.

Dans l’ensemble, le S&P 500 a clôturé la semaine à 4,783.83 points, en hausse de 1,8%, et à seulement 0,3% en dessous de son record, tandis que le Dow Jones Industrial Average a progressé de 0,3%. Apple, qui avait enregistré une perte de 6% au cours de la première semaine de l’année, a récupéré 3% la deuxième semaine pour finir à 185,92 USD, contribuant à la montée de 3,1% du Nasdaq Composite.

Rien n’a semblé pouvoir ébranler le marché. L’indice des prix à la consommation de décembre a augmenté de 0,3% par rapport au mois précédent, dépassant d’un dixième de point les attentes. Sur une base annuelle, les prix ont grimpé de 3,4%, dépassant le taux annuel de 3,1% enregistré en novembre.

Les analystes anticipent toujours la possibilité que la Fed commence à réduire les taux cette année. Les traders estiment qu’il y a une probabilité de 79 % d’une baisse dès mars, tandis que le rendement des bons du Trésor US 10 ans a baissé à 3,949 %, contre 4,041 % la semaine précédente.

Cependant, ces paris semblent être en contradiction avec les données publiées. En réalité, la trajectoire de désinflation sera « lente », voir très lente et cette désinflation progressive pourrait venir compliquer la progression vers l’objectif fixé de 2 % d’inflation. Les baisses de taux de la Fed pourraient finalement ne débuter qu’au deuxième trimestre 2024…

Pour les entreprises, la saison de publications des résultats du quatrième trimestre a commencé avec des nouvelles positives, bien que les résultats aient été en deçà des attentes. Ce sont les banques qui ont ouvert le bal vendredi, et la plupart des actions ont clôturé la journée en baisse : JPMorgan Chase a terminé en baisse de 0,7 %, Bank of America a reculé de 1 %, et Wells Fargo a chuté de 3,3 %. Citigroup a été le seul à surpasser, enregistrant une hausse de 1 % après avoir annoncé qu’elle supprimerait environ 10 % de ses effectifs.

finpedia.frhttp://finpedia.fr
La passion de la Bourse et de la Finance

Rejoignez Finpedia

- Ne manquez aucune notification

- Accédez à nos articles Premium

- Accédez à nos articles sur tous vos appareils

Sur le même sujet