15.9 C
Paris
lundi, juin 17, 2024
AccueilÉconomieLa théorie des marchés efficients en économie : définition, fondateur et limites

La théorie des marchés efficients en économie : définition, fondateur et limites

Date:

Menu

L’efficience des Marchés – Définition

La théorie des marchés efficients est une hypothèse fondamentale en économie qui cherche à expliquer comment les prix des actifs financiers reflètent efficacement toutes les informations disponibles. Cette théorie a été développée par Eugène Fama, un économiste américain, considéré comme le père fondateur de cette hypothèse.

Selon la théorie des marchés efficients, les prix des actifs financiers, tels que les actions, les obligations ou les produits dérivés, reflètent instantanément toutes les informations disponibles sur ces actifs. Cela signifie que les investisseurs ne peuvent pas réaliser de profits anormaux en utilisant ces informations pour prendre des décisions d’investissement.

Un exemple courant de l’efficience des marchés en bourse: Si une entreprise publie de bonnes nouvelles sur ses résultats financiers, il est généralement attendu que le prix de ses actions augmente rapidement. De même, si une entreprise fait face à des difficultés, le prix de ses actions devrait baisser. Selon la théorie des marchés efficients, ces ajustements de prix se font rapidement et de manière efficace, reflétant ainsi toutes les informations disponibles sur l’entreprise.

L’efficience des Marchés, limites de cette théorie

Cependant, la théorie des marchés efficients présente également certaines limites. L’une de ces limites est l’instinct grégaire des investisseurs. Parfois, les investisseurs peuvent être influencés par les actions des autres investisseurs plutôt que par des informations fondamentales sur les actifs financiers. Cela peut entraîner des mouvements de prix irrationnels et des bulles spéculatives.

Les aspects psychologiques des marchés financiers peuvent également limiter l’efficience des marchés. Les investisseurs peuvent être sujets à des biais cognitifs, tels que la surconfiance ou la peur, qui peuvent affecter leurs décisions d’investissement. Par conséquent, les prix des actifs peuvent ne pas toujours refléter de manière précise les informations disponibles.

La théorie des marchés efficients a ainsi ses détracteurs. Martin Wolf, économiste et journaliste britannique, remet en question l’idée que les marchés financiers sont toujours efficients. Selon lui, les marchés peuvent être sujets à des comportements irrationnels et à des distorsions qui ne sont pas entièrement expliquées par la théorie des marchés efficients.

Aujourd’hui, la norme sur les marchés financiers est souvent caractérisée par l’exubérance irrationnelle. Ce concept, popularisé par l’économiste américain Robert Shiller, suggère que les prix des actifs peuvent dépasser leur valeur fondamentale en raison de l’optimisme excessif des investisseurs. Cela peut conduire à des bulles spéculatives et à des corrections brutales lorsque les investisseurs réalisent que les prix sont surévalués.

A retenir

  • La théorie des marchés efficients est une hypothèse clé en économie qui soutient que les prix des actifs financiers reflètent efficacement toutes les informations disponibles. Bien que cette théorie présente des limites, telles que l’instinct grégaire des investisseurs et les aspects psychologiques des marchés, elle continue d’influencer notre compréhension des marchés financiers.
  • Cependant, des détracteurs tels que Martin Wolf remettent en question cette hypothèse, soulignant les comportements irrationnels et les distorsions qui peuvent survenir sur les marchés. Aujourd’hui, la norme sur les marchés financiers est souvent caractérisée par l’exubérance irrationnelle, où les prix des actifs peuvent dépasser leur valeur fondamentale.
finpedia.frhttp://finpedia.fr
La passion de la Bourse et de la Finance

Rejoignez Finpedia

- Ne manquez aucune notification

- Accédez à nos articles Premium

- Accédez à nos articles sur tous vos appareils

Sur le même sujet